jeudi 30 juin 2011

Blakley-Cartwright Sarah. Le chaperon rouge

LE CHAPERON ROUGE
de Sarah BLAKLEY-CARTWRIGHT
et David Leslie JOHNSON

* Chez Michel LAFON
* Sortie : Avril 2011
* Nombre de pages : 343 (livre) + 19 (internet)

PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Le village de Daggerhorn semble sommeiller au creux de la vallée. Depuis des générations, le Loup qui menace sa tranquillité est tenu à l'écart grâce à un sacrifice mensuel. Mais aujourd'hui, plus personne n'est à l'abri. Et la peur rôde... A la mort de sa sœur, Valérie est inconsolable. Henry, le séduisant fils du forgeron, tente de gagner ses faveurs, mais le cœur indompté de la belle bat pour un autre garçon : Peter, le bûcheron exclu du groupe, qui lui offre des escapades palpitantes en dehors du cocon familial. Un beau jour, un chasseur de loups de passage dans la région fait une terrible révélation qui provoque la stupeur des villageois : la Bête qui les terrorise vit parmi eux. Chacun devient suspect. Bientôt, on comprend que seule Valérie peut entendre la voix du Loup. Et celui-ci exige qu'elle le rejoigne avant que le sang ne coule... 

APPRÉCIATION DU LIVRE :

* Voilà un livre qui met nos sens en alerte et ce n'est pas pour nous déplaire !
Que ce soit la vue ou le touché, nous sommes servis par une couverture qui attire le regard, qui est douce comme la peau d'une pêche lorsque nous la touchons et une décoration intérieure des plus soignées.

* L'écriture de l'auteur est fluide, se lis facilement et rapidement. Nous n'avons qu'une chose à faire, nous laisser bercer par les mots qui défilent sous nos yeux.
* L'idée de remanier le conte pour enfant en un conte mis au goût du jour pour les adolescents ( et les plus grands d'ailleurs) est originale et séduisante. A l'époque où la Bit-Lit atteint les sommets, il est très intéressant de retrouver le grand  méchant loup dans la peau d'un loup garou comme on les aime tant !

* De plus , tout ce qui touche aux problèmes d'identification des adolescents est retranscrit dans cette histoire. L'adolescent que nous sommes où que nous avons été se retrouve facilement dans au moins un des personnages de cette histoire, ce qui rend ces derniers très attachants pour le lecteur.

* L'intrigue est très bien menée, parsemée par ci par là de petits indices et elle nous tient en haleine jusqu'à la fin. Aprés avoir douter de l'authenticité de tous les personnages entourant Valérie ( j'ai même douté d'elle même me semble-t-il à un moment...)je n'ai pour ma part pas réussi à identifier le loup et j'ai été surprise au dénouement de l'histoire. Mais je n'en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de lire cet ouvrage.

* En conclusion, je dirais donc que j'ai été plus que séduite par ce livre, j'en garderai un très bon souvenir de lecture et je le conseille chaleureusement. Le seul bémol que je relèverai est le fait de devoir trouver la fin de l'histoire sur internet....


NB : Ce livre m'a été prêté par Plume ( que je remercie une fois de plus pour ce partage) au cours d'un livre voyageur proposé sur le forum Club de lecture .

Ma note :





vendredi 24 juin 2011

Abecassis Agnès. Chouette une ride !

CHOUETTE UNE RIDE
d' Agnès ABECASSIS

* Chez le livre de poche
* Sortie : février 2010
* Nombre de page : 284

PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Jusqu'à présent, ma vie était hyper plan-plan.
Genre marmots, boulot, dodo, sauf que pour moi, le boulot ça se passe à la maison, scotchée à un clavier d'ordinateur. Ben oui, mon job, c'est écrivain (célèbre). Mais dernièrement, tout a basculé : un beau gosse dans la rue m'a appelée " madame " ; il m'a fallu une traduction simultanée pour comprendre ce que me disait une ado ; une vendeuse mielleuse m'a suggéré une crème anti-âge ; j'ai surpris des copines en train de trafiquer leur date de naissance.
Et là, d'un coup, j'ai réalisé que j'avais déjà trente-six ans. C'est-à-dire, techniquement, presque quarante. Donc bientôt cinquante. À votre avis, je fais quoi ? Je déprime ou je positive ? 

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Pas le moral ? Vous êtes lasse, il pleut et vous vous ennuyez ? Lisez donc ce livre, il saura vous rendre le sourire !

Agnès Abécassis est une auteure à la plume légère. Son livre se lit tout seul, sans aucun effort à faire pour saisir le sens de son histoire. Son seul but est de vous divertir et elle sait très bien s'y prendre ! 

Son humour m'a réjoui :  J'ai souri, pouffé et même ri aux éclats tout au long de ma lecture au grand étonnement de mon entourage qui se demandait ce qui me prenait de rire toute seule comme çà ! 

L'héroïne est une femme de son temps. Les expressions qu'elle emploie, les références qu'elle expose, ses émotions, ses pensées les plus intimes , tout ce qui la représente caractérise tellement bien les femmes de sa génération ( dont je fais partie) qu'on se sent concernée et comprise !

La lecture de ce livre est aussi douce et agréable qu'une " pause Kit Kat " pour les trentenaires comme moi !

Ma note :



mercredi 22 juin 2011

Harris Charlaine.Les mystères de Harper Connelly T.2


LES MYSTÈRES DE HARPER CONNELLY T.2
PIEGES D'OUTRE-TOMBE de Charlaine HARRIS
* Chez J'ai lu
* Sortie : mars 2011
* Nombre de pages : 283

PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Alors que Harper Connelly fait , à la demande d'un professeur d'université, une démonstration de sa capacité à retrouver les morts et à deviner la cause de leur décès dans un vieux cimetière abandonné, elle découvre le corps d'une petite fille récemment enseveli. 
Elle arrive à identifier le dépouille de la jeune Tabitha Morgenstern, petite fille dont elle avait eu la mission de la retrouver quelques mois auparavant sans y parvenir...
A t-on affaire à une coïncidence fortuite ou à un piège tendu à Harper ? Sera-t-elle en mesure de déterminer cette fois-ci ce qui est arrivé à la petite victime ?

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Malgré ma petite déception à la lecture de la première aventure de Harper Connelly, j'ai souhaité laisser une chance à cette saga de m'emballer car j'aime bien toutefois le personnage principal. Et je suis enfin comblée !

Ce tome est d'après moi beaucoup mieux travaillé que le premier :

L'écriture de l'auteure en reste toujours aussi fluide et l'histoire facile à suivre. Ce qui fait que ce livre se lit très vite.

Les personnages principaux, Harper et Tolliver, prennent bien leurs marques et leur relation existante entre eux paraît plus réaliste.

Au départ de l'histoire, lorsque Harper découvre le corps de la petite Tabitha, on se dit que la coïncidence est trop grosse et difficile à avaler. Mais lorsque l'auteure nous dévoile que ce fait n'a absolument rien à voir avec le hasard, on est vite pris d'intérêt pour cette intrigue bien ficelée. On comprend que le coupable fait parti de l'entourage de la pauvre victime sans toutefois arriver à l'identifier avant la fin du livre. Pourtant, au cours de la lecture, des indices nous sont judicieusement donnés, petit à petit,  pour nous amener à un final cohérent avec cette histoire.

Je me suis retrouvée septique à la fin du premier volet et je n'étais pas tout à fait certaine de lire la suite. Me voici maintenant séduite et je n'hésiterai plus dorénavant à suivre Harper et Tolliver !

Ma note




samedi 18 juin 2011

Forman Gayle. Si je reste

SI JE RESTE
de Gayle FORMAN
* Chez Pocket
* Sortie : avril 2010
* Nombre de pages : 187
PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Mia a un accident de voiture. Ses parents et son petit frère Teddy présents dans le véhicule décèdent.
Alors que son corps est plongé dans le coma, Mia assiste à tous les soins qu'elle subit, à toutes les visites qu'elle reçoit sans que personne puisse se rendre compte de sa présence fantomatique.
Au fur et à mesure que les heures s'écoulent, elle va comprendre qu'un choix herculéen s'impose à elle : doit elle choisir la vie et ainsi rejoindre son petit ami Adam, ses amis et ses grand parents qui lui témoignent tout leur amour ou doit elle se laisser partir et ainsi rejoindre ses parents et son petit frère auxquels elle est tellement attachée ?

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Que d'émotions qui nous animent tout au long de la lecture de ce livre ! Nous passons du rire aux larmes grâce au talent de conteuse de l'auteure.
Le livre contient peu de pages, l'écriture de l'auteure est très fluide, ce qui garantie une lecture agréable et rapide.
Les personnages sont particulièrement attachants et originaux de part leur style de vie, leur humour, leur pudeur aux sentiments ou encore leur caractère bien trempé. Certains d'entre eux m'ont particulièrement émue comme Mia, Adam ou encore son grand-père.
Il est à noter que de nombreuses références au monde de la musique classique, punk ou encore au jazz sont amenées ici d'une manière judicieuse. La musique prend ainsi toute son importance dans la vie de l'héroïne.
Malgré le contexte dramatique de cet ouvrage, nous pouvons le qualifier de "jolie petite histoire" . Nous sortons de notre lecture bouleversés et sans doute avec de nombreuses interrogations comme le choix que nous aurions peut être fait à la place de Mia.
C'est un livre que je conseille chaleureusement.

PASSAGE DU LIVRE : p.24

" çà c'est vrai que lorsque Teddy nous a donné son premier récital d'instrument à vent, il était très décontracté !"
Propos tenus par le père de Mia au sujet de son fils âgé de 6 mois.

Ma note :


jeudi 16 juin 2011

Harris Charlaine.Les mystères de Harper Connelly T.1

LES MYSTÈRES DE HARPER CONNELLY T.1
LES MURMURES D'OUTRE-TOMBE de Charlaine HARRIS

* Chez J'ai lu
* Sortie : janvier 2011
* Nombre de pages : 280

PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Harper Connelly est une jeune femme miraculée puisqu'elle a survécu alors qu'elle a été touchée par la foudre. Depuis, elle est capable de retrouver des morts et de revivre leurs derniers instants.
Alors qu'elle a pour mission de retrouver le corps d'une jeune adolescente dans une petite ville, Harper et son frère Tolliver vont découvrir que la mort de cette dernière a une toute autre explication que celle présumée jusqu'à la découverte de la dépouille.
Comment les autochtones vont ils accepter ces révélations ? Est ce que  Harper arrivera à déjouer les pièges qui vont lui être tendus ?


APPRÉCIATION DU LIVRE :

Ce qui m'a attiré à lire ce livre en premier est son auteure déjà bien connue et appréciée pour ma part avec la communauté du sud.
Puis, il faut dire que la couverture du livre accroche aussi le regard et attise la curiosité.

L'écriture de l'auteure est très fluide, son histoire se lit facilement et rapidement.

Les personnages de Harper Connelly et son frère Tolliver Lang sont bien travaillés. La relation fusionnelle qui existe entre les deux est selon moi, peut être un peu trop poussée à l'extrême, surtout de la part de Harper, mais cela ne gène en rien l'histoire.

Pour ce qui est de l'intrigue, il me semble que celle-ci est un peu trop simple, manque un peu de suspens et est facilement devinable.

Pour conclure, je dirai que ce premier tome met surtout en place les personnages principaux de cette nouvelle saga et que l'attachement qui nous lie à Harper Connelly nous donne envie de suivre ses aventures. Il est à espérer toutefois que l'intrigue des tomes à venir ait un peu plus de piquant !

Ma note :

lundi 13 juin 2011

Sire Cédric. L'enfant des cimetières


L'ENFANT DES CIMETIÈRES de Sire CÉDRIC

* Chez Pocket
* Sortie : Mars 2011
* Nombre de pages : 527 pages.

PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Des crimes d'une épouvantable cruauté et des suicides particulièrement sanglants s’enchaînent subitement dans une petite ville généralement paisible. Tout porte à croire que ces faits atroces ont une origine surnaturelle. En effet, la légende urbaine de l'enfant des cimetières devient une réalité.
David, aidé de son amie Aurore, va enquêter sur ces évènements troublants afin de trouver une explication au meurtre de sa fiancée Kristel.
Arrivera-t-il à trouver la source de cette terreur qui envahie la ville ? Cette recrudescence de morts difficilement explicables va-t-elle cesser ?

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Je n'avais jamais entendu parler de Sire Cédric, jusqu'à ce que je tombe sur un concours organisé par Pocket sur Facebook pour remporter ce livre. J'ai perdu le concours mais ma curiosité était piquée. Le surnaturel, l'horreur et le côté gothique sont les points de cette histoire qui m'ont attirée et j'ai voulu découvrir cet auteur. Je n'ai pas été déçue du voyage !
J'ai beaucoup aimé ce livre. L'écriture de l'auteur est fluide, facile à lire et la mise en place de l'histoire est claire, aisée à suivre. Dés le commencement, on est parachuté dans un univers où la terreur et l'horreur règnent et on ne lâche plus le livre jusqu'à la fin de l'histoire. Nous sommes nous aussi victime d'un vrai envoutement !
Les personnages sont bien travaillés. Dans le cas de David par exemple, sa souffrance de la perte de Kristel est tellement palpable que nous la vivons avec lui et rend ce personnage particulièrement attachant.
Je conseille donc ce livre à tous les lecteurs amateurs du genre gore qui ont le cœur bien accroché !

NB :

Petit détail sans importance mais qui m'a fait sourire : je pense que Sire Cédric aime particulièrement le mot chaos car il a employé ce terme à de TRES nombreuses reprises tout au long de l'histoire !


Ma note :





jeudi 9 juin 2011

MUSSO Guillaume. La fille de papier

LA FILLE DE PAPIER de Guillaume MUSSO.

* Chez Pocket
* Sortie : Mars 2011
* Nombre de pages : 475.


PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Tom est un écrivain sur le déclin. Après avoir rencontré le succès à la sortie des 2 premiers tomes de sa Trilogie des Anges, il a perdu toute envie d'écrire. Sa source d'inspiration, Aurore, l'a quitté.
Mais ceci était sans compter sur une rencontre des plus inattendues pour le romancier : celle avec son héroïne.
Arrivera t elle à redonner le goût de l'écriture à Tom, son seul moyen de retrouver le monde de la fiction et ainsi de survivre, ou va t elle s'éteindre sous ses yeux dans le monde réel ?

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Le point fort de ce livre est l'originalité de l'intrigue. Ce mélange entre le monde réel et celui de la fiction est tout simplement magique.
De son écriture fluide, l'auteur nous transporte tout au long de son histoire jusqu'au bouquet final plein de surprises.
Il est également intéressant de voir ici la façon dont l'auteur aborde la relation qui s'établit entre un auteur, son livre et le lecteur.
Guillaume Musso nous offre une fois de plus un moment très agréable à passer en sa compagnie.

PASSAGE DU LIVRE :

"... elle continua d'enchaîner les chapitres avec une telle frénésie que John comprit que ce serait une soirée sans câlin et qu'il dormirait à l'hôtel du cul tourné. " p.204

Ma note :

MUSSO guillaume. L'appel de l'ange

L'APPEL DE L'ANGE de Guillaume MUSSO

* XO éditions
* Sortie : Mars 2001
* Nombre de pages : 400.


PRÉSENTATION DE L'INTRIGUE :

Un homme et une femme se croisent dans un aéroport, se heurtent et échangent par inadvertance leurs téléphones portables. Ils ne se sont jamais vus, ils vivent à des milliers de kilomètres l'un de l'autre et pensent qu'ils ne se reverront jamais. Pourtant, ne résistant pas à la curiosité, ils vont fouiller dans le téléphone l'un de l'autre et ils vont se rendre compte qu'une même énigme les a hanté durant des années. Quelle est cette énigme ? vont ils arrivés à enfin la résoudre ensemble ?

APPRÉCIATION DU LIVRE :

Le style de G.Musso est toujours aussi agréable à lire. Ce dernier roman est divertissant et surtout captivant. On le commence et on ne le lâche plus !
L'intrigue est très bien menée, pleine de rebondissements ce qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. Musso manie ici le suspens d'une main de maître.
Le final n'est pas celui qu'on attend, il nous prend par surprise et nous enchante !

PASSAGE DU LIVRE :


‎" Pendant quelques secondes, ils furent unis dans un accord parfait. Un éblouissement, un flash, un instinct de vie.Mesurant le chemin et les risques pris pour arriver jusqu'à l'autre, ils étaient bien obligés d'admettre qu'ils étaient des... twin souls : des âmes jumelles qui s'étaient reconnues et qui avaient cheminé pour parvenir à la même destination. A présent, il y avait entre eux comme une évidence, un élan, une alchimie. Un sentiment primitif qui remontait aux peurs et aux espoirs de l'enfance. La certitude vertigineuse d'être enfin face à la personne capable de combler leur vide, de faire taire leurs peurs et de guérir les blessures du passé." P.261

Ma note :