jeudi 24 janvier 2013

La femme parfaite est une connasse




* Chez J'ai lu
* Sortie : Février 2013
* Nombre de pages : 157
* Prix : 5 euros

 


 


 

 

Je remercie tout d'abord la maison d'éditions J'ai lu et plus particulièrement à Mathilda pour ce partenariat.

Que j'en avais besoin de ce livre !

Ayant été assez déçue de mes deux dernières lectures, j'ai eu un peu de mal à me motiver pour lire ces derniers temps.  Hier, j'ai eu la surprise de trouver ce petit livre dans ma boîte aux lettres. Et dés que je l'ai eu en main, j'ai été très curieuse de découvrir ce qu'il contenait.

Je suis partie dans l'idée de le feuilleter ... Mais dés que je l'ai ouvert, je n'ai plus pu le lâcher ! J'ai ri mais j'ai ri !!! J'ai passé un bref mais un excellent moment de détente en parcourant toutes les règles à respecter, les tests à effectuer, les différentes théories à retenir et autres listes exhaustives à compléter. 

Il est mentionné dans l'avant-propos : " Vous ne vous reconnaîtrez peut-être pas dans tous les chapitres... Mais vous vous reconnaîtrez, soyez-en sûres !" Et je confirme !

Je vous dévoile une partie du chapitre où je me suis le plus reconnue : ( oui, c'est tout moi çà ....)

" Quelques expressions (presque) françaises :
Les femmes normales emploient parfois des expressions bizarres. [...]
- Rien que d'en parler, j'en ai la chair à saucisse
- Elle m'a planté un trombone dans le dos
- La bite ne fait pas le moine
- J'ai plusieurs casquettes à mon arc
- C'est la cerise qui fait déborder le vase [...]"

Sinon pour vous citer quelques titres de chapitre, j'ai également adoré le "Schéma scientifique : les talons" ou encore la "Liste des chansons honteuses, mais qu'on aime quand même !".

Alors même si on ne se reconnait pas dans tous les chapitres, cela ne nous gêne en aucune manière d'en rire. Je l'ai même "testé" sur la psychiatre qui était de garde la nuit dernière avec moi à mon boulot et je dois vous dire que j'ai pris un vrai plaisir à l'entendre rire toute les 5 minutes ( et encore...).

Pour finir les filles, je vous dirai seulement ceci : pour 5 euros, n'hésitez pas à vous offrir un petit moment de pure détente et de franche rigolade ! Que çà fait du bien de se déculpabiliser et de se sentir si " femme" !

 Ma Note :



Ce livre compte pour les challenges suivants

La vraie vie des jolies filles de Capucine Motte


* Chez J'ai lu
* Sortie : Janvier 2013
* Nombre de pages :285
* Prix : 6.70 euros


 




 

 

Je remercie tout d'abord la maison d'éditions J'ai lu et plus particulièrement à Mathilda pour ce partenariat. 



 Habituellement, les mots me viennent assez facilement pour faire la chronique d'un livre. Pour celui-ci, ce n'est pas le cas...

Après avoir découvert la couverture du livre ainsi que le quatrième de couverture, je m'attendais à une histoire sympathique et légère d'une femme un peu matérialiste, superficielle et frivole ( un peu comme Gaby dans les desperates housewives) . Or, je me suis retrouvée face à une histoire mélancolique ou l'ambiance dépressive nous plombe le moral à chaque page...

Le texte est bien écrit, l'histoire correspond bien à ce qu'il était proposé de découvrir ici sur l'avis de presses mais du fait que j'ai fait fausse route dés le départ, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans celle-ci.

Je n'ai eu aucun ressenti envers l'héroïne. Je l'ai trouvé inintéressante, vide d'émotions et parfois même pas très futée... Je sais bien que son état dépressif ne pouvait pas la rendre plus joviale et dynamique mais pour ma part, çà m'a empêché de prendre du plaisir à suivre son aventure.

Sa relation avec Niels Phileas est tellement platonique et ennuyeuse que je me suis par moment sentie engluée dans des longueurs inutiles.

Toutefois, je pense sincèrement que ma déception suite à cette lecture est vraiment dû au fait qu'elle ne correspond pas à ce que je m'étais imaginée et que cela est uniquement de ma faute. En effet, ce livre est présenté à juste titre comme une satire sociale et il n'est rien d'autre que cela.

Ce que j'ai apprécié : L'argent ne fait pas le bonheur et ce fait est très bien démontré ici. Le réveil (mais tardif) de l'héroïne pour reprendre sa vie en main.
Ce que je n'ai pas aimé : La psychanalyse est légèrement survolée et très mal représentée en mon sens dans ce livre. L'héroïne n'est pas particulièrement attachante. L'histoire présente des longueurs.

 Ma Note :
 

Ce livre compte pour les challenges suivants


mardi 15 janvier 2013

Hollow T.1 de Jessica Verday



* Chez J'ai lu
* Sortie : Janvier 2013
* Nombre de pages: 476
* Prix : 14 euros
 
 



 
 
 
 
 
Je remercie tout d'abord la maison d'éditions J'ai lu et plus particulièrement à Mathilda pour ce partenariat.
  

 
J'ai tout d'abord choisi cette lecture suite à un véritable coup de foudre pour sa couverture. Je ne savais pas du tout de quoi parlait l'histoire mais il était évident que je lise ce livre ! 
 
C'est donc sans aucune idée précise que j'ai commencé à le lire. Je ne savais même pas si cette histoire serait un thriller pour jeune adulte ou plutôt une histoire fantastique. Même si l'intrigue se déroule à Sleepy Hollow, lieu mythique de la légende du cavalier sans tête, je suis restée dans l'expectative de ce que j'allais découvrir. ( A tout vous dire, je n'avais même pas retenu le fait que j'avais dans les mains le premier tome d'une trilogie...).
 
Ce fait a sans doute contribuer au plaisir que j'ai ressenti au cours de ma lecture. Malgré le manque d'action, j'ai été complètement happée par cette histoire et j'imaginais de nombreuses hypothèses sur ce qui allait se passer. L'ambiance est mystérieuse. Au premier abord, nous pensons que nous avons à faire à une histoire banale d'une jeune fille solitaire qui vient de perdre sa meilleure amie et qui n'arrive pas à faire le deuil de cette perte. On sent bien que quelque chose n'est pas "normal", nous percevons à peine une sensation d’étrangeté, mais nous n'arrivons pas à mettre le doigt sur ce qui nous titille l'esprit... L'auteur à vraiment jouer ici avec finesse, l'intrigue est menée judicieusement et nous naviguons à travers une brume qui nous cache se que nous pourrions facilement avoir sous les yeux....

J'ai également beaucoup aimé Abbey, l'héroïne de l'histoire. C'est une jeune fille pleine de sensibilité, elle se montre très généreuse et attentionnée avec les personnes qui l'entourent, elle est très touchante dans sa relation avec la mère de sa meilleure amie. J'ai trouvé très originale sa passion pour la création de parfums. Bref, Abbey m'a vraiment séduite.
 
je n'ai plus qu'une hâte, pouvoir retrouver Abbey dans le prochain tome et connaître la suite de cette sublime histoire.
 
 
 Ma Note :
 
 

Ce livre compte pour les challenges suivants :  

 
 

vendredi 11 janvier 2013

Desperate housewife versus single mum de Anne Michel

 

* Chez J'ai lu
* Sortie : Janvier 2013
* Nombre de pages: 158
* Prix :5.60 euros


 

Deux femmes à la vie sexuelle inexistante, l'une célibataire, l'autre femme au foyer, décident de partir en quête de l'orgasme.  


Je remercie tout d'abord la maison d'éditions J'ai lu et plus particulièrement à Mathilda pour ce partenariat.


 Depuis ma découverte de ce type de lecture avec Cinquante nuances de Grey, je suis curieuse de découvrir de nouvelles histoires érotiques. Je trouve ces lectures sympas, rafraîchissantes et divertissantes.

Mais cette fois-ci, la magie n'a pas vraiment eu lieu et je n'ai pas adhéré à l'histoire.

Il faut dire que cette dernière est assez courte, c'est peut être pour cela qu'on ne tergiverse pas avec les détails...

Ce que j'aime trouver dans ce type d'histoire c'est des personnages intéressants dans lesquels nous pouvons soit nous identifier soit que nous pouvons facilement nous les imaginer ( l'auteur les ayant tellement bien décrit autant sur leur physique que sur leurs traits de caractère) mais dans tous les cas, nous les envions ou les fantasmons ! De plus, j'aime voir une approche sensuelle se deviner puis s'insinuer tout en douceur dans une histoire pour prendre de l'ampleur jusqu'à une explosion orgasmique de détails affriolants.

Or, ici, je n'ai rien trouvé de cela... J'ai eu l'impression qu'on me jetait du sexe à la figure sans aucun réel préliminaire et qu'on m'a laissé un peu pantoise et sur ma faim avec un bouquet final rocambolesque et bâclé. Les personnages sont également fades, pas assez développés à mon goût.

Pour conclure, je peux résumer mon ressenti pour cette histoire en un seul mot :

" Dommage ! "



 Ma Note :




Ce livre compte pour les challenges suivants :

 

Beyonders tome 2 de brandon Mull


* Chez Nathan Jeunesse
* Sortie : Octobre 2012
* Nombre de pages: 570
* Prix :16.50 euros

 

Jason a quitté malgré lui la Terre de Lyrian, la laissant aux griffes du cruel sorcier Maldor. Inquiet pour le sort de son amie Rachel, restée là-bas, il ne pense qu'a retourner auprès d'elle et reprendre le combat contre le terrible despote, même s'il risque la mort. Il est le seul à détenir le secret du Mot de Pouvoir qui devait détruire leur ennemi. La quête de ses anciens compagnons est difficile, car Maldor est sur sa trace : une terrifiante et indestructible créature de l'ombre le suit partout où il passe. Mais la révolution est en marche...


 


 Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat.

Ce livre a été une agréable surprise pour moi.

Mon avis avait été plutôt mitigé pour le premier tome . J'avais trouvé qu'il contenait des longueurs et la lente mise en place de l'intrigue m'avait donné un sentiment d'ennui. Toutefois, je me suis retrouvée captivée par l'histoire à partir du dernier tiers environ. C'est pour cette raison que j'ai souhaité recevoir ce partenariat et laisser encore une chance à cette saga pour me séduire.

Bien m'en a pris car mon avis sur ce 2e opus est beaucoup plus enthousiaste que pour le premier.

J'ai pris plaisir tout d'abord à retrouver les deux personnages principaux, Jason et Rachel. Quelle joie de voir que tous deux ont pris beaucoup de prestance, d'importance dans leur rôle respectif. On oublie vite que nous avons à faire à deux jeunes adolescents. Ceci est encore plus marquant pour Rachel qui était assez effacée derrière un Jason plein de bravoure dans le premier tome.

Le second point que je relève ici est le rythme assidu donné à l'intrigue. Nos héros sont confrontés à des situations périlleuses d'une manière effrénée. Nous sommes ainsi tenu en haleine d'un bout à l'autre.

Enfin, le point le plus important pour moi et qui fait le point fort de cette saga est l'univers créé ici par Brandon Mull. La magie est omniprésente que se soit au niveau des personnages comme les détachables, les hommes graines ou bien au niveau des paysages comme le marais rempli des monstres effrayants ou les plaines paradisiaques où vivent les hommes graines. Tout m'a absolument conquise. J'ai été happée dans ce monde fantastique et ceci jusqu'à la dernière page.

En conclusion, J'ai mis du temps à ouvrir ce livre car j'avais peur d'être déçue comme je l'ai été malgré tout par le premier tome. Mais grâce au plaisir que j'ai pris avec cette lecture, je peux dire cette fois que je suis vraiment impatiente de découvrir la suite.

Ma Note :
 

Extrait

Prologue

PROPHÉTIE

Le prince entra dans la pièce. Des effluves d'une douceur écoeurante imprégnaient l'air. La lumière tamisée de bougies éparses laissait la plupart des antiques sculptures baignées d'ombre. Il lui avait beaucoup coûté d'atteindre ce temple. Des amis étaient morts, sa famille était certaine qu'il négligeait ses devoirs envers elle et envers Trensicourt, mais il devait savoir.
Des individus encapuchonnés tiraient sur des chaînes pour sortir le bloc d'argile du bassin parfumé. Seul le visage de l'oracle était visible, unique interruption sur la dalle lisse et mouillée. Ses yeux étaient fermés.
Le prince attendit. Les serviteurs accrochèrent les chaînes et sortirent. La pièce devint silencieuse tandis que le bloc cessait peu à peu de dégoutter.
Elle ouvrit les yeux. Ils étaient recouverts d'une pellicule laiteuse, atténuant le brun de ses iris, donnant au blanc des reflets colorés.
- Galloran... commença-t-elle.
- J'écoute, répondit-il, sans bien savoir s'il devait parler ni si elle l'entendait car ses oreilles étaient enfouies dans le bloc d'argile.
-... tu es le dernier espoir de Lyrian.
Il en était déjà quasiment certain, et s'il était venu, c'était surtout pour se l'entendre dire solennellement. À ce moment, le poids écrasant du devoir s'abattit sur lui.
- Que dois-je faire ? demanda-t-il.
- Sans toi, Maldor triomphera. Son règne sera terrible et le royaume ne s'en remettra jamais. Tu dois intervenir.
- Moi seul ?
- D'autres se lèveront pour t'aider. Le chemin sera ardu, beaucoup mourront et l'issue est improbable. Néanmoins, tant que tu seras là, il y aura un espoir.
- Par où dois-je commencer ? Le Mot est-il la clé ?
- La quête du Mot fera partie de ton périple. Je suis la gardienne de l'une des syllabes. La route est plus longue que tu ne peux l'imaginer.
Le prince hocha la tête.
- Que pouvez-vous me dire d'autre ?
- Rien n'est sûr. De nombreuses voies conduisent à la mort. Tu seras éprouvé au-delà de ce que tu pourras endurer. Si tu survis aux épreuves à venir, tu seras un époux sans femme, un père sans fils, un héros sans quête et un roi sans pays. Mais garde courage. Certains doivent perdre le chemin pour le trouver. Certains doivent être dépossédés avant d'être comblés, affaiblis avant d'être forts et aveuglés avant de voir à nouveau.

Ce livre compte pour les challenges suivants :

 


jeudi 3 janvier 2013

nouveautés dans ma pile à lire 14

 



Mon dernier point sur mes achats livresques date d'un mois environ, je vais donc essayer de ne pas oublier certains livres mais ce n'est pas évident...

Alors pour le mois de décembre (et début du mois de janvier) , les derniers arrivés dans ma PAL 
sont :


* Partenariats J'ai lu :




* Partenariat Michel Lafon :
 
 

* Partenariat Nathan :



* Achats :



 Quand je vois tous ces jolis petits bouquins les uns à côté des autres, je me dis :

Il n'y a vraiment pas assez de 24 heures dans une journée !!!