lundi 29 juillet 2013

Les amoureux du Titanic de Gill Paul

 



* Chez Hors collection
* Sortie : Avril 2012
* Nombre de pages : 192
* Prix : 18.50 euros
* Traduction : Tina Calogirou





Le naufrage du Titanic revisite à travers 13 histoires d'amour tragiques. Ils avaient embarqué pour le meilleur et ont malheureusement connu le pire. Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, certains partaient pleins d'espoir à la conquête des États-Unis, d'autres déjà installés confortablement dans la vie rentraient de leur lune de miel. Dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le Titanic, navire "insubmersible", croisa la route d'un iceberg qui lui déchira une partie de sa coque. Il sombra en seulement 2 heures 40 avec encore 1 495 personnes à bord sur les 2 207 embarquées. Parmi les rescapés on compte bien plus de femmes que d'hommes. Beaucoup de maris se sont sacrifiés pour sauver leur femme et leurs enfants. Beaucoup de couples ont donc été séparés dans des conditions épouvantables.





Tout d'abord, je dois vous dire que depuis que je suis tombée sous le charme de Léo dans le film de James Cameron Titanc, je suis très curieuse de découvrir tout ce qui concerne ce bateau mythique que ce soit en livre, en film, en documentaire... 

Je farfouillais donc parmi les livres vendus d'occasion d'un site (Joseph Gibert) lorsque je suis tombée par hasard sur cette pépite et je n'ai pas hésité à passer commande.

C'est jusqu'à ce jour, pour moi, LE livre sur le Titanic. Non seulement nous n'avons pas une mais treize histoires réelles de couple ayant voyagé à bord du bateau, mais en plus ce livre nous offre des renseignements à l'aide de documents étudiés avec sérieux.

J'ai aimé faire connaissance avec ces différents couples issus de différentes catégories sociales. Que leur destin ait été tragique ou pas, leur histoire est chargée d'émotion et nous tremblons avec eux, pour eux. J'ai également apprécié savoir ce qu'étaient devenu les survivants parmi eux.

De plus, les informations données aux lecteurs sur le bateau sont tellement bien détaillées et expliquées qu'on s'imagine très bien à quoi ressemblait le Titanic, l'ambiance qui devait y régner en est palpable, bref, on s'y croirait !

En bref, je conseille vivement ce livre à tous les amoureux du Titanic. Pour ce qui est de moi, je vais garder mon exemplaire précieusement à portée de main car j'y rejetterai à coup sûr un coup d’œil !


Ma note 

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :

 


D'acier de Silvia Avallone

 


* Chez J'ai lu
* Sortie : Mai 2013
* Nombre de pages : 410
* Prix : 7.60 euros
* Traduction : Françoise Brun





A Piombino, triste cité industrielle de Toscane, l'île d'Elbe miroite au loin comme un paradis inaccessible. Sur cette terre où usines et barres de béton ont poussé brutalement, les garçons se rêvent en chefs de bande et les filles en starlettes de la télévision. Anna et Francesca, bientôt quatorze ans, sont les reines de ce royaume cabossé. Ensemble, elles jouent de leur éclatante beauté, brûlent de s'enfuir et parient sur une amitié inconditionnelle pour s'emparer de l'avenir.





D'acier est une histoire " à la Zola" des temps modernes.

En effet nous pouvons faire facilement le rapprochement entre le décor de Germinal et celui-ci. Comme quoi, en regardant la société actuelle de plus près, on y retrouve les mêmes stigmates qu'auparavant...

Piombino est un endroit où il ne fait pas particulièrement bon pour grandir harmonieusement, dans la sérénité et l'optimisme pour l'avenir. C'est ce que vont découvrir nos deux jeunes héroïnes au tournant de leur adolescence.

Les garçons n'envisagent que peu de choses pour leur devenir. Ils se voient déjà très jeunes allant travailler dans l'usine de métallurgie de la ville comme leurs frères aînés, leurs pères voir leurs grand-pères ...

Les filles ont des rêves plein la tête mais n'ont que peu de moyens pour se sortir de ce "ghetto" ( lorsqu'elles ne se retrouvent pas accidentellement enceintes...).

Les murs de la cité nous étouffent. Nous assistons à l'évolution d'une population désespérée où les hommes deviennent agressifs, violents, indifférents, abandonniques et les femmes sont surmenées, soumises, humiliées, peu prises en considération finalement...

Sans tomber dans la caricature, Silvia Avallone a su nous livrer son message poignant à coups d'uppercuts violents.

En bref, ce livre a été primé à juste titre. Je n'avais encore jamais lu de livre d'un auteur italien et je ne regrette pas du tout cette nouvelle découverte :)

Ma note 

 

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :

 



jeudi 25 juillet 2013

Soeurs sorcières livre 1 de Jessica Spotswood

 


* Chez Nathan Jeunesse
* Sortie : Juin 2013
* Nombre de pages : 396
* Prix : 15.50 euros
* Traduction : Rose-Marie Vassallo






Ma chère et courageuse Cate

La sibylle a prédit ceci : à l'aube du XXe siècle trois soeurs atteindront l'âge de décision, toutes les trois sorcières, et l'une d'elles sera la plus puissante sorcière de tous les temps.

Cate, je suis si inquiète pour toi. Si, après Maura, Tess est sorcière aussi, il semble hélas probable que vous soyez les soeurs dont parle la prophétie. Tu seras alors traquée par ceux qui voudront se servir de toi.

Cette prophétie dit autre chose encore, bien pire à mes yeux, mais je préfère ne pas tout écrire dans ces pages, de crainte qu'elles ne tombent en de mauvaises mains.

Avec tout mon amour,


Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d'être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu'un le découvre, les Frères les enverront à l'asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses soeurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s'accélère : son ami d'enfance la demande en mariage, alors qu'un autre jeune homme fait chavirer son coeur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l'évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses soeurs comme un étau...

Maman






 

Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat.


Voici une nouvelle saga proposée par Nathan Jeunesse, Sœurs sorcières est selon moi une belle réussite !

J'ai absolument tout aimé dans ce livre.

La couverture est sublime, attire l’œil et attise notre curiosité. C'est d'ailleurs grâce à elle que j'ai souhaité découvrir cette histoire.

L'écriture de l'auteur est fluide, se lit sans anicroche. Pour un premier roman, j'ai trouvé que Jessica Spotswood n'a absolument rien à envier à certains auteurs déjà reconnus ! 

Les personnages sont très attachants, même si une des 3 sœurs Cahill m'a parfois agacée ( Maura). C'est d'ailleurs pour moi, le point fort de cette saga. J'ai en effet été séduite par chacune d'entre elles et elles ont toutes leur place et leur importance dans cette histoire. Nous discernons déjà quelques traits de caractère pour chacune des sœurs dans ce premier tome mais nous sentons bien toutefois qu'il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir à leur sujet et elles n'ont sans doute pas finies de nous surprendre.

Pour ce qui est de l'intrigue, je l'ai trouvé très accrocheuse et addictive. J'ai été captivée et je n'ai pas pu lâcher mon livre jusqu'à la fin. Les rebondissements sont nombreux et les différents dangers qui guettent nos trois héroïnes nous font frissonner d’inquiétude pour elles. 

La chute de ce premier tome est judicieusement trouvé pour nous hameçonner.

Enfin, cerise sur le gâteau, j'adore la période ( le XIXe siècle) où se déroule l'action de cette histoire.

En bref, Une saga qui nous saisie dés le premier tome et qui nous rend dingue d'impatience durant l'attente du second volet !


Ma note 

 

 

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :

 


mercredi 10 juillet 2013

Ma vie toute pourrie de Jenny Smith

 


* Chez Nathan Jeunesse
* Sortie : Juin 2013
* Nombre de pages : 279
* Prix : 14.50 euros
* Traduction : Anne Delcourt





Sam Wallis a 13 ans, et aujourd'hui, sa vie est... toute pourrie ! Gemma, sa meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, elle rigolait, faisait des listes de «points positifs/points négatifs», et assumait ses sweats roses avec des chevaux.

Maintenant que Gemma est partie, Sam se trouve nulle et puérile ! Surtout depuis qu'elle s'est ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu'il lui avait souri ( ! ! !) Bref. Sam le dit, sa vie est toute pourrie...




 



 

Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat.

* Pourquoi cette lecture :

Ayant apprécié le premier livre de cet auteur dans le même genre, j'avais très envie de découvrir celui-ci.


* La couverture :

La couverture, illustrée par Diglee est très accrocheuse. J'avais d'ailleurs déjà noté le talent de cette illustratrice pour Katie Sutton . 


* L'écriture de l'auteur :

L'écriture de l'auteur est très fluide, se lit sans aucune anicroche et est ainsi tout à fait adapté pour de jeunes lecteurs à partir de 12 ans. J'aime beaucoup le fait que le texte soit entrecoupé de différents éléments comme des mails , des statuts de facebook avec leurs commentaires ou encore de discutions sur des tchats etc... Ceci ne gêne aucunement la lecture et apporte une touche plus dynamique au texte.


* Les personnages :

Le personnage principal est Sam Wallis, une jeune collégienne de 13 ans un peu perdue suite au départ de sa meilleure amie. Elle a du mal du coup à se trouver une nouvelle place au sein de la communauté des jeunes qui l'entourent. Le point fort de cette jeune fille est son humour, sa bonne humeur à (presque) toute épreuve et c'est peut être cela qui va l'aider à se sentir mieux... Peut être...


* L'intrigue :

Mon avis est assez mitigé sur cette lecture. Je vais donc faire comme Sam, une liste avec les plus et les moins :

PLUS :

- J'adore l'humour de cet auteur.
- J'aime le fait que l'auteur s'appuie sur des principes essentiels que les jeunes ados doivent acquérir comme par exemple que les apparences sont parfois trompeuses.
- Certains thèmes abordés sont selon moi une richesse supplémentaire à cette histoire : ne pas faire confiance à un inconnu, les méfaits du harcèlement via le réseaux sociaux, à l'école etc...
- David est un personnage très attachant, qui titille notre curiosité. On veut en savoir plus sur lui.

MOINS :

- L'intrigue peut plaire sans doute aux jeunes lecteurs mais pour ma part, je l'ai trouvé insipide...
- J'aurais sans doute plus appréciée cette histoire si elle avait été centrée sur Cat qui me parait être un personnage plus intéressant que Sam. En effet, cette dernière est bien gentille mais sa naïveté m'a parfois agacée.


* En bref :

Un livre pouvant plaire aux jeunes adolescentes mais qui n'a pas vraiment de grand intérêt pour un public adulte. Toutefois quelques petites touches d'humour m'ont bien fait sourire :)

  INFOS SUPPLÉMENTAIRES :

* Extrait du livre :  

Je m'appelle Sam Wallis, j'ai treize ans, et ma vie est officiellement fichue. Sérieux.

Le problème, c'est que ma BFF (Best Friend Forever, ma meilleure amie pour la vie), Gemma, vient de déménager à des milliards de kilomètres et que je ne sais pas du tout ce que je vais devenir sans elle.

On faisait tout ensemble, avec Gem. Une de nos activités préférées, c'était de rédiger des listes de Plus et de Moins. Je ne me rappelle pas comment ça a commencé, mais tout y passait, des voyages scolaires aux paninis. Et en général, on finissait pliées de rire.

D'ailleurs, j'en ai fait une sur le départ de Gem.

Plus
- Aucun.

Moins
- Ma vie ne sera plus jamais comme avant.
- Je ne connais personne d'autre au monde que les chèvres font rire.

Gem et moi, on est inséparables depuis l'école primaire. Enfin, on était. On allait au collège ensemble. On allait nettoyer les écuries du haras ensemble. On faisait des tas de trucs débiles ensemble. Quand on n'était pas toutes les deux, on se parlait sur Facebook ou on s'envoyait des textes. Bref, on vivait sur notre planète à nous.
Et puis ses parents ont tout flanqué par terre juste avant les vacances de Pâques en partant vivre aux îles Hébrides (qui, pour les nuls en géo dans mon genre, sont des îles tellement perdues au nord-ouest de l'Écosse que ça ou le pôle Nord, c'est pareil). À part la découper en morceaux, ils ne pouvaient pas faire pire.
Je n'arrive toujours pas à croire qu'ils aient emmené Gem en exil comme ça, et en plein milieu de l'année, en plus !
Je pensais que je m'en remettrais, mais là, dès le premier jour de la rentrée des vacances de Pâques, je me rends compte que je suis totalement perdue sans elle. Je ne suis même pas certaine de savoir encore comment je m'appelle.

* Du même auteur :

  Chroniqué ici

Ma note :

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :

Michel Lafon chez Fnac

 


Voici une information qu'on ne peut pas ignorer amis amateurs de lecture, alors je vous la donne ici :

Cet été, pour 2 poches Michel Lafon achetés chez Fnac, vous avez un poche offert !!!

 

Alors qu'attendez vous ? courrez chez Fnac !!!

 
***********************
Pour ma part, voici un livre Michel Lafon en poche que j'ai choisi :

  Merci Camille Groelly pour cet envoi :)
 


mardi 9 juillet 2013

Aurora Teagarden 2 de Charlaine Harris

 


* Chez J'ai lu
* Sortie : Juin 2013
* Nombre de pages : 251
* Prix : 8.90 euros






Une vieille dame a légué tous ses biens à Aurora. Dans la maison, cette dernière découvre un crâne humain caché sous une banquette. Elle va devoir résoudre ce meurtre sans éveiller les soupçons du voisinage.



 



 


Je remercie tout d'abord la maison d'éditions J'ai lu et plus particulièrement Sandra Boyer pour ce partenariat. 


J'ai lu quelques avis peu enthousiastes sur le premier tome d'Aurora Teagarden. Mais mon avis personnel était au contraire plutôt positif. J'ai donc voulu suivre ses aventures en demandant le 2e tome de cette nouvelle saga.

On retrouve ici Aurora environ 2 ans après les "évènements" du premier tome. Elle est toujours aussi célibataire, peu entourée, bibliothécaire et vivant dans la même petite maison lorsqu'elle apprend qu'une de ses connaissances, pas particulièrement amie mais qui fréquentait le même club des amateurs de meurtres, lui lègue sa maison ainsi qu'une grosse somme d'argent.

Et là, je me dis ceci : Soit Aurora est particulièrement peu chanceuse, soit sa petite ville est particulièrement et surtout incroyablement peuplée de meurtriers psychopathes ! Car si Aurora met la main sur un crâne dans sa toute nouvelle maison c'est parce qu'il y a bien un corps caché quelque part .... Elle, qui n'est que bibliothécaire, a tout de même tendance à se retrouver dans des situations rocambolesques !!
ATTENTION SPOILER : et encore plus à vivre juste à côté des dits psychopathes ! FIN SPOILER.

J'ai tout de même trouver le début de l'histoire intéressante avec l'arrivée d'une intrigue bien "juteuse" et accrocheuse. Par contre, durant toute la majeure partie du livre, il ne se passe pas grand chose voire rien... Quant à la fin, je trouve que l'aboutissement de cette intrigue nous est brutalement balancée à la figure. On pourrait penser qu'en faite, Charlaine Harris a eu une super idée pour une histoire policière, elle en a discernée la chute qui lui allait bien, mais qu'elle n'a pas su quoi mettre entre les deux pour aller de la découverte du crâne à l'identité de l'assassin ...

Dommage... J'avais apprécié l'arrivée d'une nouvelle héroïne dans ma collection " Charlaine Harris" avec le tome 1 et je suis un peu déçue par ce nouveau tome.

Je compte bien tout de même laisser une nouvelle chance à cette saga de me séduire et j'attends pour cela beaucoup plus dans le tome suivant.

En bref, Si vous n'avez pas aimé le premier tome, passez votre chemin. Si vous aimez bien, comme moi, Aurora Teagarden, lisez le pour suivre le cheminement de ses aventures mais ne vous attendez pas à un grand moment de lecture ;)

Ma note 

 

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :

 




nouveautés dans ma pile à lire 20

 





Voici le 20e point sur les nouvelles arrivées dans ma PAL ( qui devient démesurément grande....) :


LES ACHATS : Neuf   

 


 

LES ACHATS : Occasion

            








 LES SP 


Chez J'ai lu :

 

Chez Nathan :  


  


Chez Michel Lafon :  

 


Voilà pour ce nouveau bilan. Et vous ? Quels sont vos derniers achats ?






vendredi 5 juillet 2013

Coeur cerise 3.5 : Coeur salé de Cathy Cassidy

 


* Chez Nathan
* Sortie : Juillet 2013
* Nombre de pages : 101
* Prix : 8 euros




Shay Fletcher est le petit ami de Cherry. Musicien hors pair, il est ravi lorsqu'un agent artistique le repère et lui propose un contrat. Mais comment convaincre son père de le signer, lui pour qui la reprise de l'entreprise familiale compte plus que tout, et qui n'accorde que mépris à sa passion pour la musique ? Voilà qu'en plus Honey, son ex-petite amie, demi-s?ur de Cherry a soudain besoin de son aide. Comment la secourir sans risquer de susciter la jalousie de Cherry ? Entre rêve déçu et déception amoureuse, la vie de Shay est soudain devenue très compliquée.




 

Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat.

J'ai été très surprise de la parution de ce livre, j'attendais bien cœur de coco  mais celui-ci m'était totalement inconnu. J'ai donc eu très envie de le lire dès que je l'ai reçu.

La couverture est tout aussi attrayante que pour les tomes précédents. les couleurs sont bien choisis pour un tome consacré à un garçon.

L'écriture de l'auteur est toujours aussi fluide, bien adaptée même pour les plus jeunes lecteurs.

Nous retrouvons les mêmes personnages que dans les tomes suivants puisque nous suivons ici l'évolution d'une famille. Sauf que pour ce tome-ci, l'accent est surtout mis sur Shay et sa propre famille et ceci ne gâche en rien cette saga car Shay est d'après moi un personnage vraiment adorable. C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé chacun d'entre eux. Ils sont tous très attachants et émouvants à leur manière. ( même Honey, si si !)

Au niveau de l'intrigue, j'ai vraiment apprécié de trouver une touche plus masculine dans cette saga jusqu'alors très féminine. On change un peu de décor, de type de problème même si le fond reste surtout un problème relationnel entre un ado et ses parents.

L'histoire est très brève mais prenante. Nous ne sommes pas tout même embarqué dans une histoire trépidante mais elle nous touche et nous tenons à savoir comment Shay va arriver à ses fins. j'ai été très touchée par l'évolution des sentiments entre Shay et son frère. Je me suis un peu reconnue avec mon propre frère. Les apparences ne reflètent pas toujours la réalité des choses et seule la communication permet d'y voir plus clair. Puis j'ai trouvé que l'aboutissement de cette histoire a été judicieusement trouvé car il permet à chaque personnage de rester fidèles à ses principes et ses désirs... Mais je ne veux pas trop en dire...

En bref, un tome qui nous remet bien en selle pour cette saga et qui lui apporte du panache par son côté masculin. Je suis maintenant impatiente de découvrir la suite !


  INFOS SUPPLÉMENTAIRES :

* Extrait du livre :

La vie peut basculer en un instant sans même qu'on s'en rende compte... Comme ce jour où, assis sur une plage au coucher du soleil, je jouais de la guitare et chantais pendant que mes amis faisaient griller des Chamallows sur un feu de bois. La fête battait son plein. Je n'avais même pas remarqué le grand type barbu qui m'écoutait attentivement - j'ignorais alors qu'il avait le pouvoir de changer le cours de mon existence, de m'ouvrir des portes, de m'offrir une chance de connaître la gloire et la fortune.
Mon ami Finn m'a donné un petit coup de coude, le sourire aux lèvres.
- Tu vois le barbu, là, près de ma mère ? C'est un de ses amis. Il vient de Londres. Elle lui a parlé de ta musique, et il a décidé de faire l'aller-retour ce week-end pour t'écouter. Il s'appelle Curtis Rawlins. Tu devrais lui dire bonjour.
- Ah bon ? j'ai répondu en plissant les yeux. Tu crois ?
Les semaines précédentes avaient été mouvementées : une équipe de télé s'était installée au village pour tourner un film. La mère de Finn, Nikki, en était la productrice. Tous deux avaient passé l'été dans la famille de Cherry ma copine; mais le tournage touchait à sa fin, et ils n'allaient pas tarder à rentrer à Londres. Cette soirée sur la plage était une sorte de fête d'adieu.
Nikki m'avait entendu jouer plusieurs fois au cours des vacances, mais je n'y avais pas prêté attention. Avec son petit bouc et son chapeau en feutre rouge, son ami avait le look branché des gens du show-business. Je les ai salués de la main. Ils m'ont souri.
- Curtis est chasseur de talents pour une maison de disques, m'a expliqué Finn. Wrecked Records... tu en as sans doute entendu parler ?
Je n'en croyais pas mes oreilles. Tout le monde connaissait cette major, qui produisait certains de mes groupes préférés.
- Attends une seconde... tu plaisantes ?
- Non, Curtis est bien chasseur de talents. -Waouh ! Et répète-moi ce que tu as dit tout à l'heure ? 

* Les autres tomes :

     

Ma note :

 

Ce livre compte pour le challenge suivant :